Quelques conseils pour parier sur un buteur au cours du match !

commentpariersurunbuteur

Comme vous l’avez surement remarqué, j’ai un attrait tout particulier pour les paris sur les buteurs dans un match de football. De nombreux parieurs passent notamment du tabac aux bookmakers en ligne essentiellement pour pouvoir miser sur ce type de pari. J’aimerais ici vous faire part des éléments à prendre en compte lorsque vous placez votre argent sur un buteur au cours d’un match.



S’assurer que joueur sera titulaire

C’est la base. Chez certains bookmakers, le pari est pris en compte même si le joueur n’est pas titulaire mais entre en jeu quelques minutes avant la fin de la rencontre. Pour éviter les mauvaises surprises, je vous conseille fortement de vous renseigner sur les nombreux sites d’actualités sportives : vérifiez que le joueur ne revient pas de blessure (auquel cas il a de fortes chances de ne pas jouer tout le match), vérifiez aussi que l’entraîneur n’est pas un adepte du turn-over en attaque. Je pense en effet à des équipes comme le Real Madrid où Mourinho fait jouer Benzema et Higuain à tour de rôle, ou encore à Manchester City où il est toujours difficile de savoir qui de Dzeko, Balotelli et/ou Aguero démarrera sur le front de l’attaque. Mettez donc toutes les chances de votre côté en misant sur des joueurs qui, lorsqu’ils sont disponibles, sont certains à 99% de figurer dans le 11 de départ.



Considérer la forme du joueur

La confiance, c’est certainement le critère essentiel qui fera qu’un buteur sera efficace ou non. Il n’y a rien de pire qu’un buteur en manque de confiance. Pour avoir une petite expérience à ce poste, je peux vous dire que (quasiment) tout se passe dans la tête. Lorsqu’un buteur est critiqué, contesté, qu’il n’a pas marqué depuis un certains nombre de matchs (etc…), je vous déconseille fortement de le jouer. Prenez l’exemple de Fernando Torres, machine à marquer avec l’Atletico et Liverpool, l’Espagnol n’a jamais réussi à assumer son transfert à Chelsea. Je suis convaincu que s’il avait marqué 2 ou 3 buts lors de ses premiers matchs, il aurait sans doute connu un sort bien meilleur chez les Blues. A l’inverse, un attaquant qui marque est un attaquant qui marquera. Cristiano Ronaldo avait dit une phrase assez juste lors de la Coupe du Monde 2010 : « Les buts, c’est comme le ketchup: quand ils arrivent, ils viennent tous en même temps ». J’ai pour habitude de ne jamais jouer un buteur qui n’a pas marqué depuis 3 matchs, par contre la fois où il re-marque, j’ai des chances de le jouer le match suivant.



Etudier les performances du buteur face à l’équipe adverse (défense / gardien)

Certains buteurs ont des affinités particulières avec certaines équipes ou certains stades. C’est une donnée qui peut paraître anodine mais qui a son importance. Par exemple, Messi marque très souvent face au Real Madrid, Pauleta fut pendant longtemps le bourreau de Mickael Landreau. Drogba a aussi quelques équipes fétiches en Angleterre… Autre phénomène : les joueurs qui marquent face à leur ancien club (le PSG est spécialiste des buts encaissés par un ancien pensionnaire du club). En prenant en compte ces facettes, nous jouons sur l’ascendant psychologique que certains attaquants peuvent avoir sur des défenses ou des gardiens de buts. Face à eux, ils tenteront des choses qu’ils n’oseraient pas habituellement, la frappe sera plus pure, le dribble plus simples… Les attaquants de raccrochent à des petites choses et se disent inconsciemment « Je l’ai déjà fait, je peux le refaire ».



Etudier les performances du buteur dans des types de matchs

Certains joueurs préfèrent jouer à domicile plutôt qu’à l’extérieur et y sont donc plus performant. Exemple : Antonio di Natale a marqué 80% de ses buts à domicile à la mi-saison 2011/2012. D’autres sont au contraire plus à l’aise à l’extérieur, alors que certains sont complètement indifférents au terrain. Autre point : les matchs à pression. Des joueurs répondent toujours présent lors des gros matchs (Messi, Cavani pour ne citer qu’eux) alors que d’autres passent souvent à coté de grands rendez-vous (Zlatan Ibrahimovic a par exemple en Ligue des Champions un ratio indigne de son niveau réel, Cristiano Ronaldo passe souvent à côté des Clasicos…). Veillez donc à bien prendre en compte la nature du match et les performances de votre joueur dans des rencontres similaires !



Privilégier les joueurs tireurs de penalties et coups-francs

Evidemment, il est plus simple de marquer sur penalty qu’avec des défenseurs à affronter. Miser sur un joueur qui frappe les penalties est un grand avantage, alors lorsque celui-ci est un buteur, c’est encore mieux (ex : Cavani, Soldado, Ibrahimovic…). Les tireurs de coups-francs ne sont pas non plus à négliger. Et quand un joueur frappe coups-francs + penalties, c’est le top (Van Persie, Messi, Robben, Cristiano Ronaldo, Nene…). Autre particularité : les défenseurs qui frappent les penalties sont souvent très bien cotés et valent le coup d’être joués (Ex : Monzon de Nice).




Juger si le pari buteur vaut le coup d’être joué
Je ne reviendrai jamais assez sur cette notion de value. Une fois que vous avez étudié tous les paramètres ci-dessous, il est temps de décider si vous allez jouer ce buteur. Je vous invite à lire cet article pour juger si un pari vaut le coup d’être joué ou pas. C’est un concept essentiel des paris sportifs !



Bien choisir son bookmaker

En France, 4 bookmakers proposent de miser sur les buteurs :

- Bwin : c’est là que les cotes pour les buteurs sont les meilleures sur le marché français, incontestablement, et rivalisent même grandement avec les cotes des buteurs sur les bookmakers européens ! Par contre, la contrepartie est que si le joueur ne dispute ne serait-ce qu’une minute de la rencontre, votre pari est pris en compte. Les paris sur les buteurs chez Bwin sont disponibles pour la L1, la Liga, la Serie A, la Bundesliga, la Premier League, la Ligue des Champions, l’Europa League, les matchs internationaux + certaines autres rencontres.
(S’inscrire sur Bwin – Bonus de 100 euros en passant par ce lien)

- Betclic : Les cotes des buteurs sont honorables et Betclic a l’avantage de rembourser le pari si le buteur misé ne débute pas la rencontre. Les paris buteurs chez Betclics sont disponibles sur les grands championnats.
(S’inscrire sur Betclic – Bonus de 60 euros en passant par ce lien)

- PMU : Les cotes des buteurs chez PMU frôlent souvent le foutage de gueule pour certains joueurs (ex : Messi à 1.11). Cependant, PMU dispose d’un type de pari qui peut se révéler intéressant : « Buteur et gagne le match », il faut que le buteur marque et que son équipe gagne le match. La cote est souvent belle, surtout pour les outsiders.
(S’inscrire sur PMU – Bonus de 100 euros en passant par ce lien)

- Unibet : L’offre de paris buteurs sur Unibet.fr n’est pas encore à la hauteur de la concurrence. Je pense cependant que d’ici mi-2012, des efforts seront faits à ce niveau-là.
(S’inscrire sur Unibet – Bonus de 100 euros en passant par ce lien)



Et vous ?

Que pensez-vous de ces conseils ? En avez-vous d’autres à suggérer ?


Partagez ce bon coup !
  • Print
  • email
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Twitter
  • Live
  • Netvibes

=======================================

Newsletter John Anthony Recevez mes pronostics par e-mail

Facebook John Anthony Rejoignez la page Facebook

Twitter John Anthony Suivez-moi sur Twitter

=======================================

Vous pouvez écrire un commentaire, ou le trackback depuis votre site.

One Response to “Quelques conseils pour parier sur un buteur au cours du match !”

  1. Matblaru dit :

    très bon article, il est vrai que de parier sur les buteurs est de plus en plus utilisé.. j’ai bien peur que les côtes baissent dans le futur..

Ajouter un commentaire